Le pacemaker gastrique fait reculer l’obésité

Le pacemaker gastrique: révolution pour le poids ideal ?

Le pacemaker gastrique: révolution pour le poids ideal ?

Enfin une chirurgie non agressive pour le poids idéal!

C’est la revue Technologie Review (du MIT, le célèbre Massachusetts Institute of Technology) qui l’annoncé. Après les objets de torture qui réduisent l’estomac (l’anneau, le bypass, le pontage gastriques), le pacemaker gastrique vient d’être inventé. Il est sans douleur physique. Il se compose d’un capteur et d’une puce électronique. On les implante sur la paroi extérieure de l’estomac. Le capteur réagit à l’arrivée de la nourriture; la puce envoie alors des impulsions électriques dans les terminaisons nerveuse de l’estomac pour faire croire au cerveau, bien plus tôt que prévu, que l’estomac est plein. Le tout se fait sans souffrance ni faim et est réglable selon le patient. En France, il semble que nous soyons en retard car cette découverte n’est pas encore proposée sur l’Hexagone.
Le pacemaker gastrique un jour en France pour lutter contre l'obésité?

Le pacemaker gastrique un jour en France pour lutter contre l'obésité?

Ce pacemaker a été créé aux États-Unis et il est disponible dans certains pays européens (en Angleterre,  en Espagne et en Allemagne, par exemple). Les résultats sont impressionnants : en douze mois, les patients ont perdu entre 22 et 38% de leur poids. Environ 1/4 à 1/3 de leur poids. C’est incroyable! On pose ce pacemaker gastrique comme on fait pour  les appendicites. C’est très léger. Sauf pour le portefeuille… car cette opération est facturée le double de la pose d’un anneau gastrique. Il semble que cette opération soit encore réservée aux personnes qui ont un IMC (Indice de masse corporelle) supérieur à 40. Au fait, connaissez-vous votre IMC? J’ai une bonne nouvelle pour vous! Si vous déposez un commentaire sur ce blog, par exemple sous cet article, vous recevrez GRATUITEMENT un logiciel qui calcule l’IMC des adultes et un autre logiciel qui calcule l’IMC des enfants. Alors, allez-y, commentez !!! Lâchez-vous! Deux minutes après votre commentaire, vous saurez où vous en êtes de votre IMC et où en sont vos enfants. En plus, vous aurez vos logiciels à disposition chaque fois que vous le souhaiterez. C’est votre cadeau!    

6 réflexions au sujet de « Le pacemaker gastrique fait reculer l’obésité »

  1. Un pacemaker pour maigrir
    Un «pacemaker gastrique» réduit la sensation de faim et permet ainsi de perdre du poids. L’appareil collecte aussi des données sur le comportement alimentaire de la personne et l’exercice qu’elle fait. Ces informations sont téléchargeables par wifi. Le «pacemaker», qui représente une intervention moins invasive et comportant moins d’effets secondaires indésirables, pourrait présenter un intérêt pour les personnes ayant une obésité moins sévère (IMC entre 30 et 40).
    http://www.poids-comment-perdre.com/
    Agnès Montana

  2. Un pacemaker pour maigrir
    Je vous propose une nouvelle technique pour maigrir. Il s’agit d’Un pacemaker pour maigrir
    Un «pacemaker gastrique» réduit la sensation de faim et permet ainsi de perdre du poids. L’appareil collecte aussi des données sur le comportement alimentaire de la personne et l’exercice qu’elle fait. Ces informations sont téléchargeables par wifi. Le «pacemaker», qui représente une intervention moins invasive et comportant moins d’effets secondaires indésirables, pourrait présenter un intérêt pour les personnes ayant une obésité moins sévère (IMC entre 30 et 40).
    http://www.poids-comment-perdre.com/
    Agnès Montana

  3. Désolé mais pour en arriver à avoir un IMC au dessus de 40 sans avoir eu le déclic avant …c’est grave …le pire c’est que l’entourage médical de ces gens ne bougent pas…..moi j’ai été ce qu’on appelle enveloppée et croyez moi j’en ai souffert alors pour ces personnes qui sont dans la catégorie Obésité Morbide » comme ils doivent malheureux…

  4. Ce nouveau procédé me parait vraiment sympa et sans risque je vais me proposer comme candidat volontaire et on verra bien si mon dossier est accepté, mais je suis partante pour le faire.
    Le risque me parait minime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *