le surpoids conduit au rejet

surpoids, obésité entraînent au rejet, à l'isolement

surpoids, obésité entraînent au rejet, à l'isolement

Nous savons que le surpoids et l’obésité peuvent augmenter notre risque de diabète de type 2, maladies cardio-vasculaires, et même le cancer. Mais saviez-vous que le poids du corps peut être la cause également de trouble psychologique et social ?

Être chroniquement en surpoids = être mis de « côté »

Une nouvelle étude de l’Université du Michigan a examiné l’individu de façon sociale, financière, et les conséquences émotionnelles dûes à l’excès de poids. Il s’agit d’une des premières études à long terme dans ce domaine. Les chercheurs ont suivi 5000 personnes de l’école secondaire jusqu’à l’âge mûr, à travers le suivi de leur poids et l’indice de masse corporelle (IMC) par an pendant 22 ans. Les chercheurs ont étudié deux cas : – les personnes qui avaient un poids normal à l’école et qui ont pris peu de poids chaque année pendant 15 à 20 ans, – et ceux qui faisaient de l’embonpoint à l’âge de 19 ans et qui ont continué à gagner du poids plus rapidement au cours de l’étude. Les résultats font un peu peur. Les personnes qui étaient en surpoids chronique de l’école à l’âge moyen sont les suivants : – Trois fois plus de risque au développement d’une maladie chronique (maladie cardiaque ou diabète). – Presque deux fois plus de risques de recevoir l’aide sociale ou l’indemnité de chômage. – Une fois et demie plus prédisposé à être au chômage ou connaissant des difficultés financières. – Plus susceptibles de ne pas avoir de conjoint.
Perdre du poids permet de limiter le risque de chômage

Perdre du poids permet de limiter le risque de chômage

Bien que l’étude ne suggère pas que l’excès de poids ou l’obésité amène une personne à être seul(e), il est bien connu que les problèmes de poids peuvent détruire l’estime de soi, ce qui rend plus difficile l’apprentissage à l’école, au travail, et dans ses relations personnelles.

Perdre du poids = être mieux intégré socialement

L’étude met en lumière les facteurs associés au fait d’être mis de « côté » du fait d’être chroniquement en surpoids et il souligne l’importance d’aider les jeunes adultes à gérer leur poids, plutôt que de laisser les problèmes de surpoids déterminer leur vie future.
L'image de soi ... Il y aurait beaucoup à dire, non ?

L'image de soi ... Il y aurait beaucoup à dire, non ?

Découvrez comment perdre du poids avec des méthodes 100% naturelles  : http://poids-ideal.philampm.com/poids-ideal-naturel

Une réflexion au sujet de « le surpoids conduit au rejet »

  1. bonjour
    c’est un excellent sujet et un triste constat ! permettez moi cette remarque; la baisse d’estime de soi n’est pas liee a l’obesite mais aux multiples echecs pour regler ce probleme.
    Cordialement
    jean philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *