J’ai décidé de perdre du poids

Ca y est, c’est décidé ! Oui, mais … va falloir tenir !
la décision de perdre du poids

la décision de perdre du poids

Avouons-le, en ce qui concerne la perte de poids, on confond souvent décision et volonté, comme dans les grands changements dans sa vie. « Je décide de perdre du ventre » ou « Je décide de perdre des kilos »,  ne signifie pas forcément « je veux perdre du ventre », « je veux perdre des kilos ». Et si on faisait le point ensemble ? Ça vous dit ?

D’abord, c’est quoi, La décision ?

La décision est prise un jour … parce qu’on ne peut plus entrer dans un vêtement qu’on aime bien … parce qu’on ne supporte plus de voir son corps dans le miroir … parce que les réflexions dans l’entourage nous dérangent
Poire ou Pomme ? ... Euh, vous avez dit "poids idéal" ?

Poire ou Pomme ? … Euh, vous avez dit « poids idéal » ?

… parce que c’est la période des résolutions (la rentrée, le jour de l’an, un anniversaire) … parce qu’on a une date importante bientôt, un mariage par exemple, et qu’à cette date, on veut avoir telle silhouette ou avoir telle tenue … parce qu’on veut ressembler à telle personne que nous admirons ou dont on est jaloux ( !) Oui, ma décision est prise : je veux perdre du poids, je veux atteindre ou retrouver mon poids idéal. Bravo ! C’est enthousiasmant l Le public est debout, crie ses encouragements, vous fait une standing ovation digne des plus grandes vedettes. Tout le monde vous admire !!!

Bon, et la volonté, dans tout ça ?

La volonté, c’est les tenir, ces fameuses « résolutions ». Et là, on est confronté à sa capacité à « durer », persister, résister … Là, il y a moins d’enthousiasme, n’est-ce pas ? Il y a plus de douleur, non ? On est confronté au rythme des autres qui n’est pas le nôtre :  ils n’ont pas décidé de perdre du poids, eux  ! On est tenté par un produit qu’on aime bien chaque fois qu’on passe devant … le fameux gâteau au chocolat de la pâtisserie voisine, la merveilleuse charcuterie du terroir, les plats un peu lourds mais si succulents qui reposent au frigo … Et ne parlons pas des biscuits sucrés ou salés en rayon de magasin, chaque fois qu’on fait les courses ! D’ailleurs, depuis qu’on ne les mange plus, on ne fait qu’y penser !
La motivation pour perdre du poids face aux plateaux, à la stagnation

La motivation pour perdre du poids face aux plateaux, à la stagnation

Chacun(e) de nous a une histoire, notre corps a une histoire : il y a des résistances en nous, il y a des période de stagnation, des « plateaux » … Comment se dire « ça va marcher si je tiens » quand le régime ou le programme nutritionnel ne marche pas pendant une période plus ou moins longue ? On peut tomber dans la procrastination, c’est-à-dire remettre à plus tard : je passe le week-end et je m’y mets lundi … je ne le fais pas aujourd’hui, je le ferai demain … l’été, il y a tellement d’invitation, je m’y mettrai à la rentrée, enfin plutôt après la rentrée … On se dit que ça va être long, qu’on n’est pas sûr de réussir, qu’il peut y avoir des éléments contrariants. On est déjà découragé (e) ??

Et voici la clé : La motivation

En fait, si on veut avoir « la volonté » de perdre du poids, notre décision de départ doit être étayée par une motivation profonde. La motivation, c’est répondre à la question du « pourquoi ». Pourquoi je veux perdre du poids ? Parce que … En général, on donne la réponse qui correspond à la décision. Or, cette décision obéit à d’autres racines. Ce sont ces racines qu’il faut creuser. Pourquoi cette décision ? Et pourquoi cette raison à cette décision ? Et il faut continuer de creuser jusqu’à trouver la raison profonde. Sans cette raison profonde, on n’a plus de quoi appuyer la volonté, et toutes nos décisions s’envolent. La première excuse (ou la huitième, peut-être si on résiste un peu plus) nous permettra d’arrêter notre programme nutritionnel ou notre régime. Avec cette raison profonde, on relativisera les envies de baisser les bras, on affrontera les propositions de l’entourage à faire une parenthèse, on trouvera en soi la force de dépasser les «périodes » de stagnation. Et on se dira que ce n’est pas par volonté qu’on tient son programme nutritionnel ou son régime. On se dira simplement qu’on le tient parce qu’on sait pourquoi on le suit. La motivation est la base pour unir volonté et décision de perdre du ventre. répondre à l'entourage quand on veut perdre du poids ...

Pour ma part, j’ai perdu 15 kilos avec la Méthode Moins Quinze

Cliquez ici pour voir comment.  

2 réflexions au sujet de « J’ai décidé de perdre du poids »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *